Article

Share

Avant-propos

Année de publication2022
Année de publication
2021
Ajouter à mes favoris

Entre le début du XIXe siècle et la seconde moitié du XXe siècle, la démographie française est marquée par quatre transitions majeures.

Au sein de l’Europe, entre 1801 et 1968, la France passe de la première à la quatrième place dans le classement des pays européens les plus peuplés. Ce recul s’explique par la singularité du modèle de transition démographique suivi par la France, qui a débuté plus tôt que ses voisins dès la fin du XVIIIe siècle. La spécificité de la transition démographique française réside dans la diminution quasi simultanée de la natalité et de la mortalité, qui a pour conséquence un faible accroissement démographique.

Dans le même temps, la géographie du peuplement du territoire français évolue. Alors qu’au début du XIXe siècle la population se répartit de façon relativement homogène sur le territoire, elle se concentre fortement dans un petit nombre de départements à la fin des années 1960. L’apparition de ce déséquilibre est à mettre en lien avec l’intensification des migrations de la population rurale vers les villes, qui débute dans la seconde moitié du XIXe siècle. Qualifié plus tard « d’exode rural », ce mouvement est suscité par les mutations socio-économiques qui découlent des révolutions industrielles et constitue l’une des transitions les plus importantes de cette période. Celle-ci se traduit par le passage d’une population majoritairement rurale au milieu du XIXe siècle à une population qui devient majoritairement urbaine pendant l’entre-deux-guerres. Dans la seconde moitié du XXe siècle, l’exode rural se poursuit et la part de la population urbaine continue d’augmenter pour atteindre 70 % en 1968.

Enfin, le vieillissement de la population française, processus qui se poursuit aujourd’hui, est également une transition cruciale de cette période. Entre le milieu du XIXe siècle et la seconde moitié du XXe siècle, la part de la population âgée de 60 ans ou plus double, passant de 8,5 % à 17,9 %. Ce phénomène qui résulte de la transition démographique, touche d’abord une minorité de départements, comme ceux qui se trouvent en Normandie, avant de s’étendre progressivement à l’ensemble du territoire.

Pour enregistrer un favori, vous devez avoir un compte personnel

Me connecter Créer mon compte personnel