Article

Travailler à côté de chez soi : un déterminant méconnu de l’emploi des femmes

Année de publication2021
Licence
Licence ouverte
Territoire
Année de publication
2021
Ajouter à mes favoris

La distance au lieu de travail est un autre déterminant important des modalités d’accès à l’emploi des femmes. Celles-ci ont en effet plus tendance à travailler dans la commune où elles résident, pour 37 % d’entre elles contre 33 % des hommes. De même, les femmes résident en moyenne plus près de leur lieu de travail que les hommes, à 16 km contre 24 km pour les hommes, et mettent par conséquent moins de temps à s’y rendre : 22 minutes contre 28 minutes pour les hommes95.

Ces différences sont accentuées pour les personnes vivant en famille96 : les hommes qui résident en famille ont en effet tendance à travailler plus loin de leur domicile (à 25 km en moyenne contre 20 km quand ils ne vivent pas en famille) tandis que vivre en famille a une influence assez faible sur la distance que parcourent les femmes pour se rendre au travail (15 km en moyenne hors famille et 16 km en famille). Ces constats sont observables dans tous les types de territoires, mais ils sont accentués dans les territoires de densité intermédiaire et peu dense ainsi que dans les espaces périurbains et les aires urbaines de taille moyenne ou petite (distances domicile-travail inférieures de 10 km en moyenne pour les femmes vivant en famille par rapport aux hommes dans la même situation). 

Ces différences de comportements de mobilités peuvent être mises en lien avec le caractère plus souvent « contraint » des mobilités quotidiennes des femmes. De fait, en raison de l’implication plus grande des femmes dans la gestion de la vie domestique, celles-ci se déplacent plus souvent que les hommes pour accompagner des proches, effectuer des achats ou encore réaliser des démarches97. Il en résulte, pour les femmes, une organisation de leurs déplacements plus contraignante, sur le plan des horaires et des localisations, qui peut contribuer à expliquer le choix plus fréquent d’un emploi à proximité du domicile pour les femmes. Le caractère plus contraint des déplacements des femmes s’accompagne également d’un moindre accès à la voiture : les femmes se rendent plus souvent au travail en transports en commun ou à pied que les hommes (pour 25 % d’entre elles contre 18 % des hommes).

Avant la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid, les femmes étaient presque autant concernées que les hommes par la pratique régulière du télétravail (2,9 % des femmes salariées contre 3,2 % des hommes salariés)98. Pour les hommes comme pour les femmes, cette pratique est majoritairement l’apanage des cadres (11,1 % pratiquent régulièrement le télétravail) et des urbains. Le premier confinement lié à la crise du Covid (de mars à mai 2020) a cependant mis en avant la forte féminisation des professions de la santé, de l’aide sociale, de l’éducation et des services dits « essentiels » (employés de commerces alimentaires ou de services publics) pour lesquels le télétravail peut très difficilement être mis en place99 100.

Les bassins d’emploi des femmes sont ainsi plus « resserrés » autour du domicile que ceux des hommes, et peuvent conduire les femmes à accepter des emplois moins bien rémunérés ou en inadéquation avec leur formation101. Dans ce contexte, l’amélioration de l’accessibilité aux équipements, et en particulier aux établissements scolaires, ainsi que la garantie d’un accès à des modes de garde pour les jeunes enfants constituent un enjeu important en matière d’égalité entre les territoires et d’accès à l’emploi des femmes102.

 

95. Source : Insee-RP 2016, temps de trajet estimé en voiture en situation d’heures pleines (source : Insee-Metric 2019).
96. C’est-à-dire, au sens statistique du terme, dans un ménage comprenant au moins deux personnes et constitué soit d’un couple sans enfant, soit d’un couple avec enfant(s), soit d’un adulte avec son ou ses enfant(s).
97. Observatoire des territoires, 2019, « Se déplacer au quotidien : enjeux spatiaux, enjeux sociaux », Fiche d’analyse de l’Observatoire des territoires, CGET.
98. Source : Dares-DGT-DGAFP, enquête Sumer 2017 pour tout le paragraphe.
99. Malgré la mise en place effective de l’enseignement à distance pendant cette période.
100. Flamand J et al., 2020, « Les métiers au temps du corona », La note d’analyse, France Stratégie, 16 p.
101. Coudin E.et al., 2019, « Entreprises, enfants : quels rôles dans les inégalités salariales entre femmes et hommes ? », Insee Analyses, n°44.
102. Lemière S., 2013, L’accès à l’emploi des femmes : une question de politiques…, Rapport d’une mission sur l’emploi des femmes réalisée à la demande du ministère des Droits des Femmes entre mars et octobre 2013.

Coudin E.et al., 2019, « Entreprises, enfants : quels rôles dans les inégalités salariales entre femmes et hommes ? », Insee Analyses, n°44

Flamand J et al., 2020, « Les métiers au temps du corona », La note d’analyse, France Stratégie, 16 p.

Lemière S., 2013, L’accès à l’emploi des femmes : une question de politiques…, Rapport d’une mission sur l’emploi des femmes réalisée à la demande du ministère des Droits des Femmes entre mars et octobre 2013

Observatoire des territoires, 2019, « Se déplacer au quotidien : enjeux spatiaux, enjeux sociaux », Fiche d’analyse de l’Observatoire des territoires, CGET.

Pour enregistrer un favori, vous devez avoir un compte personnel

Me connecter Créer mon compte personnel