Rapport

Rapport 2008 : Dynamiques et développement durable des territoires

Les territoires, les villes, les bassins d’emplois français sont confrontés à un environnement européen et mondial de plus en plus concurrentiel. Dans le même temps ils doivent faire face à de nouveaux défis tant environnementaux que socio-économiques. Au sein de l’espace européen, les régions françaises se distinguent par un dynamisme démographique très favorable. Cependant, seules les régions Île-de-France, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur figurent parmi les 15 premières régions européennes par leur niveau de production. Toutefois, en dynamique, les régions Pays de la Loire, Bretagne, Midi-Pyrénées et Aquitaine figurent désormais au premier rang des grandes régions européennes.

Au sein des régions françaises, les flux migratoires entre régions contribuent à creuser les écarts entre le Sud et l’Ouest d’une part, et le Nord et l’Est d’autre part. Ces mouvements, mais aussi les grandes dynamiques économiques, dessinent de grands espaces souvent interrégionaux, notamment dans une grande partie du Sud-est ou encore dans l’Ouest ou au Nord. Les disparités de richesse, mesurées par le PIB par habitant, se resserrent sur dix ans, mais persistent encore, du fait notamment de la forte productivité des régions Île-de-France et Rhône-Alpes. À une échelle plus fine, les facteurs de précarité révèlent d’autres espaces: une large bande au Nord, le long du pourtour méditerranéen ou encore en Basse-Normandie ou au centre du Massif central.

Le mouvement de résidentialisation, plus loin des centres urbains et, la construction d’infrastructures continuent de  grignoter les espaces agricoles et naturels. Cette artificialisation des territoires produit des effets négatifs sur le changement climatique et la biodiversité. Certains d'entre eux, souvent très peuplés, comme le pourtour méditerranéen ou les façades littorales, se révèlent particulièrement vulnérables.

Le deuxième rapport de l’Observatoire des territoires tente ainsi d’apporter des éléments de réponse aux principales questions relatives  à  la  compréhension  et  aux  mécanismes  à  l’œuvre  au  sein  des  territoires français, en partant des données et analyses disponibles.

Les ressources

Ajouter à mes favoris

Le rapport a été réalisé sous la conduite d’Odile Bovar, conseillère auprès du Délégué interministériel à l’aménagement et à la compétitivité des territoires, responsable de l’Observatoire des territoires. Les travaux ont été menés dans le cadre d’un réseau de partenaires et d’experts. Nous remercions tous ceux qui y ont apporté leur concours.

Cet ouvrage a bénéficié des conseils d’experts regroupés au sein d’un Comité
scientifique :
Francis Aubert (ENESAD), Nadine Cattan (CNRS), Laurent Davezies (Université Paris XII), Hubert Jayet (Université Lille I), Bernard Morel (Insee), El Mouhoub Mouhoud (Université Paris IX Dauphine), Marie-Vic Ozouf-Marignier (EHESS), Martin Vanier (Université de Grenoble).

Le comité de rédaction était composé:
- des membres de l’équipe de l’Observatoire : Karine Hurel, Marie-Hélène Kérouanton, Michel Le Marois(*), Loïc Vinet ;
- d’universitaires, collaborateurs extérieurs : Marie-Fleur Albecker, Frédéric Gilli,
Martin Kessler.

Les personnes ci-dessous ont également participé à la réalisation de l’ouvrage, par des contributions ou la mise à disposition de données ou d’études :
Christophe Bernard(*) (Diact), Philippe Bourgeois(*) (Diact), Carine Burricand (DREES), Emmanuel Caicedo (MEEDDAT – DAEI/SESP), Gilles Coester (Diact), Pauline Cuoq (Ensae), Sophie de Ruffray (Université de Metz), Olivier Denert (MOT), Sébastien Dupuch (FO-IRES), Paul Esquieu (Men – DEPP), Karl Even (SESP),
Claude Grasland (UMS RIATE), Marc Guigon (Diact), Jean-Luc Heller (DGCL), Michèle Jacquot (Men – DEPP), Yannick L’Horty et l’équipe du groupe Solstice (CEE), Florian Lezec(*) (SESSI), Nadine Massard (Université de Saint-Étienne), Édouard Mathieu (Diact), Jacques Moreau (Ifen), Bernard Nanot, (Observatoire de l’énergie), Françoise Nirascou (Ifen), Dorothée Pageaud (Ifen), Véronique Paquel (Observatoire de l’énergie), Florence Puech (Université Lyon II), Patrick Redor (Insee), Stéphane Rican (Université Paris X), Patrick Sillard(*) (Insee), Emmanuel Vigneron (Université Montpellier III), Vincent Vilcot (Ifen).
La cartographie Diact a été réalisée par Karine Hurel (Diact), la maquette de l’ouvrage par Sylvie Patte & Tanguy Besset. Ont également participé à la préparation éditoriale Sophie Buhnik et Muriel Thoin de la Diact.

Pour enregistrer un favori, vous devez avoir un compte personnel

Me connecter Créer mon compte personnel