Share

Indicateurs en données ouvertes

Typologie du zonage en aire urbaine (ZAU) 2010

Source
CGET - Insee, 2010
Ajouter à mes favoris
Télécharger
Imprimer
Le zonage en aires urbaine 2010 a été défini par l’Insee avec notamment la participation du CGET. Il diffère sensiblement de sa version de 1999. Il décrit l’influence des villes sur le territoire, sans pour autant en établir une partition entre urbain et rural.
Trois catégories d’aires ont été définies, en fonction de la taille des pôles à partir desquels elles sont construites. La méthode est la même et le seuil fixé, dans les versions précédentes du zonage, à 40 % d’actifs pour définir l’attraction de ces pôles a été conservé.
La qualification « d’urbain » est, désormais, réservée à l’espace des « grandes aires urbaines » composées de trois types de communes :
- les grands pôles urbains
- les couronnes des grands pôles urbains
- les communes multipolarisées des grandes aires urbaines
Hors des grandes aires urbaines, ont été définis :
- l’espace des autres aires comprenant les « aires moyennes » avec des pôles moyens et des couronnes des pôles moyens
- les petites aires avec des petits pôles des couronnes des petits pôles
- les autres communes multipolarisées
- les communes isolées, hors influence des pôles : ensemble des autres communes.
Ce zonage est basé sur le recensement de 2008. Il a été remanié à la marge depuis 2010 pour tenir compte du grand nombre de fusions de communes depuis 2015, ce qui explique les légères différences entre les différentes géographies communales présentes sur le site.
Pour plus d'informations, voir le site de l'Insee.
Voir plus

Pour enregistrer un favori, vous devez avoir un compte personnel

Me connecter Créer mon compte personnel