Indicateurs en données ouvertes

Population exposée au bruit routier

Source
SOeS d'après MEEM - DGPR, 2010
Unité
pour 1 000 hab
Ajouter à mes favoris
Télécharger
Imprimer
L'indicateur est la part de la population d’un département exposée à un niveau sonore se situant au-delà des valeurs « limites », de 68 dB pour le bruit journalier.
Les zones exposées aux différents seuils de bruit, autour des grandes infrastructures de transport, sont définies par des modèles numériques qui prennent en compte de multiples paramètres (nature du trafic, vitesse des véhicules, caractéristiques techniques de la voie, configuration des lieux, distance à la voie, etc.). Les niveaux sonores dans les zones ainsi délimitées sont calculés suivant la méthode des indicateurs Lden (pour la journée de 24 heures) et Ln (pour la nuit). Il s'agit de niveaux sonores moyens pondérés suivant les heures de la journée.
Les nuisances sonores sont aujourd’hui un signe prédominant de détérioration du cadre de vie, en milieu urbain comme au voisinage des grandes infrastructures de transport, ce que confirme l’attente grandissante des citoyens sur cette problématique.
Pour toutes les grandes agglomérations et grandes infrastructures de transport, la directive européenne 2002/49/CE relative à l’évaluation et à la gestion du bruit dans l’environnement constitue une obligation de mener des politiques d’aménagement durable, compatibles avec la préservation ou l’amélioration du patrimoine sonore. Le Grenelle de l’environnement prévoit un inventaire rapide des points noirs du bruit et la résorption des points les plus préoccupants.

Cet indicateur relève des ITDD et s'inscrit dans le suivi de l'orientation "Gérer et limiter les impacts négatifs des transports".
Voir plus

Pour enregistrer un favori, vous devez avoir un compte personnel

Me connecter Créer mon compte personnel