Sustainable development

“Sustainable development” means meeting the needs of the present without compromising future generations’ ability to meet their needs. How can we asses the various factors that encompass the notion of sustainable development (economic development, social progress, protecting the environment) on a territorial scale?

Voir la liste des indicateurs de développement durable.

Lire l'article "Indicateurs de Développement Durable pour les territoires" de la Datar et du SOeS présentant la démarche et les indicateurs retenus.

Télécharger la publication CGDD-Datar "Indicateurs de développement durable pour les territoires" regroupant les 50 fiches-indicateurs.

Date de mise à jour : 10/09/2017
Enjeu(x) : Qualification - Favoriser le développement du capital humain et valoriser le potentiel d'emploi
Echelle : Communes 2015 - Zones d'emploi 2010
Thèmes : Emploi - Qualification - Revenus
Année(s) :2014
Couverture : France
Périodicité : Date du recensement de la population
Unité : en %
Producteur(s) : INSEE (RP)
Links :
SOeS - Environnement
Envoyer à un contact Imprimer cette page Diminuer la police Police par défaut Augmenter la police

ITDD - Part des jeunes titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur

En France, la part des jeunes de 25 à 34 ans titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur dépasse 40 %, plaçant la France parmi les pays les plus avancés de l’Europe ou de l’OCDE. Le ratio est en progrès par rapport aux générations plus anciennes : calculé sur la population des 35-64 ans, il n’est que de 26,3 %. Sur l’ensemble des 25-64 ans, il atteint 30 %.

Cependant, les disparités territoriales sont importantes. L’Ile-de-France se distingue par une proportion de diplômés de l’enseignement supérieur parmi les jeunes supérieure à 50 %. Les régions Midi-Pyrénées, Bretagne, Rhône-Alpes, Pays de la Loire et Aquitaine se distinguent par une proportion élevée et en progression de diplômés parmi les jeunes. Les grandes agglomérations restent les plus attractives pour les diplômés du supérieur, mais quelques zones d’emploi rurales ou animées par des villes moyennes présentent aussi une forte hausse de la part des diplômés du supérieur entre générations, notamment à l’ouest et dans le sud du Massif central.

Les taux les plus faibles (moins de 10 %) sont observés dans les DOM et notamment en Guyane.

                                                                           

 Part des jeunes titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur en 2010

Note : L’indicateur est la part, dans la population des 25-34 ans non scolarisée, des titulaires d’un diplôme universitaire de 1er, 2ème ou 3ème cycle, BTS, DUT, diplôme des professions sociales ou de santé, d'infirmier, diplôme d'ingénieur, d'une grande école ou doctorat.

Source : Insee, RP 2010 

 

Pour en savoir plus

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/