Article

Des navettes domicile-travail deux fois plus longues en Ile-de-France

Ajouter à mes favoris

Comme pour l’ensemble des déplacements, les différences de temps de trajet domicile-travail moyen sont peu marquées entre types d’espace. Les différences entre communes centre, banlieue et périurbain, mais également entre l’Île-de-France et le reste du pays, s’observent en fait plutôt dans la plus ou moins grande proportion de « petits » et de « grands navetteurs » parmi les résidents. Les mesures des mobilités domicile-travail varient cependant sensiblement entre catégories socio- professionnelles et traduisent des logiques de localisation des lieux d’emploi et de résidence différenciées entre catégories d’actifs.

Le temps moyen d’un trajet domicile-travail est de 24 minutes hors Île-de-France et de 39 minutes en Île-de-France32. Hors Île-de-France, les différences de temps de trajet domicile-travail moyen sont assez faibles entre les types d’espaces de résidence : elles varient de 23 minutes pour les résidents des communes centre de pôle à 26 minutes pour les résidents du périurbain.
Mais ces temps moyens masquent des disparités davantage perceptibles si l’on observe la proportion de « petits » et de « grands » navetteurs. Ainsi, dans les communes centre des pôles urbains (hors Île-de-France), près de la moitié des actifs sont des « petits » navetteurs : ils résident à moins de 20 minutes de leur lieu de travail. C’est dix points de moins que dans les communes périurbaines (39 % à moins de 20 minutes) où plus d’un actif sur cinq met 40 minutes ou plus à se rendre au travail.

L’Île-de-France présente quant à elle un cas particulier : les trajets domicile-travail y sont près de deux fois plus longs (39 minutes en moyenne) que dans le reste du pays, et il existe une différence importante entre les résidents de Paris et de la banlieue parisienne : 15 % des premiers consacrent plus d’une heure chaque jour à leur trajet domicile- travail, contre 28 % pour les seconds (et 7 à 8 % hors Île-de-France). Cependant les « petits » navetteurs sont aussi plus nombreux dans le périurbain : 32 %.

des actifs du périurbain francilien mettent moins de 20 minutes à se rendre sur leur lieu de travail contre 18 % pour Paris. En somme, le vaste espace périurbain francilien rassemble à la fois des actifs qui habitent très près de leur lieu de travail (environ un tiers), et d’autres qui habitent très loin (environ un quart). Dans leur grande majorité, les « grands navetteurs » franciliens sont cependant des résidents de banlieue (77 %) qui travaillent en banlieue (pour 63 % d’entre eux), plus souvent des hommes que de femmes et d’âge moyen (entre 35 et 64 ans) pour près des trois quarts. Les professions intermédiaires et les cadres sont les plus concernés puisqu’ils constituent près de 60 % des grands navetteurs franciliens. Les employés représentent également un quart d’entre eux.

À l’échelle des aires urbaines, ce sont globalement les plus grosses qui sont celles où les trajets domicile-travail sont les plus longs, en particulier pour les périurbains. Certaines aires urbaines de taille inférieure se distinguent cependant par des trajets domicile-travail particulièrement longs :

  • les aires urbaines transfrontalières de : Longwy, Thionville, Annemasse et Thonon-les-Bains et dans une moindre mesure Metz, Nancy et Annecy ;    
  • à proximité de très grosses agglomérations : les aires urbaines de Creil, Senlis, Douai ou encore Vienne (au sud de Lyon) ;
  • dans les DOM : à la Réunion, en Martinique et à Cayenne en Guyane, les déplacements domicile- travail sont particulièrement longs, en particulier au regard de la taille des aires urbaines.

32. Le temps passé à se rendre au travail chaque jour (35 minutes hors Île-de-France, 50 minutes en Île-de-France) ne se résume en effet pas aux seules mobilités domicile-travail et peut inclure les trajets entre un lieu de restauration, ou de loisirs et le lieu de travail (cf. encadré « Décrire les mobilités quotidiennes »). Ce temps moyen tient également compte des personnes qui effectuent plus d’un trajet domiciletravail par jour – le plus souvent dans le cadre de la pause méridienne – et qui constituent 17 % des actifs.

Pour enregistrer un favori, vous devez avoir un compte personnel

Me connecter Créer mon compte personnel