Article

Les dynamiques migratoires dans un espace charnière : le nord de la Saône-et-Loire

Année de publication
2018
Territoire
Ajouter à mes favoris

Si le solde migratoire d’un territoire reste un bon indicateur de son attractivité globale, une analyse plus fine des migrations résidentielles permet de distinguer les dynamiques plus complexes qui sont à l’œuvre en son sein. Le nord de la Saône-Et-Loire22 est, par exemple, un espace dont le solde migratoire est légèrement négatif (- 0,14% de la population par an entre 2009 et 2014), principalement en raison du départ des jeunes. Mais ce territoire, largement, rural est attractif pour les familles avec enfants et les personnes venant du reste du département, sans réussir toutefois à compenser le départ des jeunes et des séniors vers les territoires limitrophes23.

Pour les jeunes, un territoire sous l’influence de Dijon et de Lyon

Les principaux flux de mobilités résidentielles observés dans le Nord de la Saône-et-Loire concernent des jeunes (15-29 ans) qui quittent les intercommunalités les plus peuplées (le Grand Chalon et Creusot-Montceau) pour suivre leurs études ou trouver un premier emploi dans les métropoles voisines (Dijon au Nord, Lyon au Sud). Toutefois, ces EPCI restent attractifs pour les jeunes qui viennent du reste du département : Le Creusot attire ainsi des étudiants de 15 à 19 ans, notamment grâce aux établissements d’enseignement supérieur du Campus Sud Bourgogne, et Chalon-sur-Saône plutôt des jeunes de 20 à 24 ans qui entrent dans la vie active (stage, apprentissage, premier emploi). Ainsi, les villes moyennes jouent un rôle important dans la formation et l’insertion professionnelle des jeunes du département. Mais elles souffrent d’un déficit d’attractivité globale qui ne leur permet pas d’en retenir la plus grande partie, qui part se former et chercher du travail ailleurs.

Un fort mouvement de périurbanisation des ménages

Les pôles urbains (Chalon-sur-Saône, Le Creusot, Montceau-les-Mines et Autun) concentrent les mouvements de population les plus importants : leur parc locatif privé leur permet de jouer le rôle de portes d’entrée sur le territoire, surtout pour les jeunes et les personnes seules venant du reste du département, mais aussi un rôle de « refuge» pour les familles monoparentales venant des communes périphériques24 . Mais tous ces pôles urbains sont en déficit migratoire, en raison à la fois des départs des jeunes vers les métropoles voisines et des couples (avec ou sans enfants) vers leur périphérie : la croissance démographique se fait ainsi en dehors des villes-centres.

À la charnière de la «diagonale du vide» et du dynamisme de la vallée de la Saône

Enfin, à plus large échelle, les mobilités résidentielles du nord de la Saône-et-Loire illustrent sa position de charnière entre deux types d’espaces aux dynamiques très différenciées : à l’Ouest, les basses montagnes du Morvan ouvrent sur les espaces en décroissance de la Nièvre, de l’Yonne et de la Côte-d’Or tandis qu’à l’Est, le pôle chalonnais est intégré au dynamisme de la vallée de la Saône et de la Bresse bourguignonne. Ainsi, les EPCI de l’Est du territoire (communautés de communes Entre Saône et Grosne, Saône Doubs Bresse et Terres de Bresse) ont tous un solde migratoire positif, tiré par l’attrait exercé par leurs espaces périurbains proches des pôles d’emploi du Chalonnais. Les intercommunalités de l’Ouest sont, au contraire, en déficit migratoire et vieillissantes.

22. Le territoire du Nord de la Saône-et-Loire regroupe quatre intercommunalités (CA Le Grand Chalon, CU Creusot-Montceau, CC du Grand Autunois Morvan et CC Sud Côte Chalonnaise). Ce territoire industriel ancien constitue également un territoire de projets, notamment par sa volonté commune de se doter d’un outil d’ingénierie territoriale tel que l’Agence d’urbanisme Sud Bourgogne.
23. Pour plus de précisions, voir AUSB, (2018), « Les dynamiques de peuplement au Nord de la Saône-et-Loire », Observatoire de l’habitat.
24. Fol S., Miot Y., Vignal C. (dir.), (2014), Mobilités résidentielles, territoires et politiques publiques, op. cit.

 

Pour enregistrer un favori, vous devez avoir un compte personnel

Me connecter Créer mon compte personnel