Article

L’Ouest et le Sud s’affirment comme territoires privilégiés de création d’entreprises industrielles

Ajouter à mes favoris

Ce glissement de l’industrie vers les régions de l’Ouest et du Sud est perceptible à travers les créations d’entreprises industrielles. Même si les zones d’emploi de Valenciennes (38 entreprises industrielles créées en 2016 pour 100 recensées), Douai (19 pour 100) et de Nancy (13 pour 100) restent celles où les taux de création d’entreprises industrielles18 sont parmi les plus importants de France, c’est globalement en Bretagne, Pays de la Loire, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, PACA et Auvergne-Rhône-Alpes que l’essentiel de ces créations a désormais lieu. Les zones d’emploi les plus dynamiques de ces régions19  (taux de création d’entreprises industrielles supérieur à la moyenne nationale de 8,8 % en 2016) concentrent 38 % des 24 500 entreprises industrielles créées en 2016 (pour 33 % de l’ensemble des entreprises industrielles françaises).

Malgré ces tendances, il est impossible d’établir une relation directe entre la fermeture d’une entreprise industrielle dans le Nord-Est et sa relocalisation dans l’ouest ou le sud de la France (déplacement de l’activité). De la même manière, toutes les créations d’entreprises industrielles ne se valent pas. Certaines donneront naissance à des entreprises ayant plusieurs centaines de salariés après quelques années de vie quand d’autres resteront des TPE ou de PME.

Outre leur dynamisme, les régions de l’Ouest et du Sud se caractérisent par un tissu industriel dont la structure (taille des établissements) et les secteurs d’activité sont relativement différents de ceux présents dans le Nord-Est du pays.

18. Le taux de création d’entreprises industrielles correspond au rapport entre le nombre d’entreprises industrielles créées au cours d’une année et le nombre total d’entreprises industrielles recensées au cours de cette même année.
19. Il s’agit plus précisément des zones d’emploi suivantes : Avignon, Toulouse, Nantes, Angers, Les Sables-d'Olonne, Dinan, Lannion, Saint-Brieuc, Brest, Quimper, Rennes, Saint-Malo, Lorient, Ploërmel, Vannes, Royan, Rochefort, La Rochelle, Poitiers, Bergerac, Périgueux, Bordeaux, La Teste-de-Buch, Dax, Bayonne, Foix - Pamiers, Figeac, Tarbes - Lourdes, Albi, Montauban, Guéret, Annonay, Aubenas, Montélimar, Valence, Grenoble, Villefranche-sur-Saône, Lyon, La Tarentaise, Chambéry, Annecy, Le Chablais, Aurillac, Carcassonne, Limoux, Narbonne, Nîmes, Agde - Pézenas, Béziers, Ganges, Montpellier, Sète, Céret, Perpignan, Prades, Digne-les-Bains, Briançon, Gap, Cannes - Antibes, Aix-en-Provence, Arles, Marseille - Aubagne, Salon-de-Provence, Draguignan, Fréjus - Saint-Raphaël, Toulon, Orange.

 

Aubert F. (2016), « L’industrie rurale entre déterminants urbains et dynamiques territoriales », Insee Première n° 1637

DGE (2017), « La mondialisation a amené l’industrie française à se spécialiser sur ses points forts », Le 4 pages de la DGE, n° 76, octobre 2017

Études économiques, DGE (2017), « L’industrie manufacturière en France en 2016 »

Jennequin H., Miotti L.E., Mouhoud E.M. (2017), « Mesurer et anticiper la vulnérabilité des territoires face aux risques de délocalisation : une analyse sur données sectorielles en France », Économie et statistique / Economics and Statistics n°   497-498

Insee Première (2016), « L’industrie manufacturière de 1970 à 2014 », n° 1592

Insee Première (2018), « L’industrie manufacturière de 2006 à 2015 : l’agroalimentaire et la construction aéronautique et spatiale résistent au repli du secteur », Insee Première, n° 1689

Mrabet H. (2015), «  La spécialisation industrielle de sept grands pays avancés : quelle évolution depuisles années 1990 ?  », Trésor-Éco n° 158

Observatoires des territoires (2016), « Emploi et territoires : rapport 2016 de l’Observatoire des territoires »

Rignols E. (2017), « L’industrie manufacturière en Europe de 1995 à 2015 », Insee Première n° 1637

Pour enregistrer un favori, vous devez avoir un compte personnel

Me connecter Créer mon compte personnel