La localisation des équipements est souvent utilisée pour structurer des territoires : leur présence est une condition de la qualité de vie des habitants, et un facteur intrinsèque de la pérennité d’une économie présentielle ; leur concentration incarne le dynamisme d’une commune et son pouvoir d’attractivité sur un bassin de vie environnant.

Les 1 666 bassins de vie (dont 22 dans les départements d’outre-mer) conçus par l’Insee en 2012 partitionnent le territoire et sont définis comme « les plus petits territoires au sein desquels les habitants ont accès aux équipements et services les plus courants » par trajet routier.

Le temps de trajet moyen, pondéré par la population, pour atteindre un panier de 29 équipements de la gamme intermédiaire est de 13 minutes en France métropolitaine. Pour près de 70 % des bassins de vie, cette durée est inférieure à 20 minutes. Cependant, une majorité de territoires de montagnes ou très peu denses sont caractérisés par des temps d’accès moyens plus élevés. C’est le cas de regroupements de bassins de vie qui forment une trajectoire partant des Ardennes et passant, notamment, par le Châtillonnais, le Morvan, la chaîne des Puys, le Cantal, les Cévennes et les Causses, pour s’achever dans les Pyrénées. D’autres lieux connaissent aussi des temps de trajet élevés : la Corse ou les Alpes, pour lesquelles on notera des temps en général moins élevés dans la partie nord – mieux équipée – que dans la partie sud – où certains bassins où certains bassins de vie du Vercors, des gorges du Verdon et du Mercantour connaissent de vraies difficultés. Mais il en est de même pour des bassins de vie aux paysages plus ouverts, situés à l’ouest autour du Montmorillonnais, dans le Limousin et dans une large partie sud-ouest. Peu nombreux et souvent peu peuplés au regard de l’ensemble des bassins de vie, ces territoires participent peu à la moyenne nationale pondérée par la population, mais ils présentent de réelles difficultés d’accès aux équipements de la gamme intermédiaire. Seuls les bassins de vie du chef-lieu du département connaissent, en général, des temps de trajet moindres que ceux situés sur les marges des départements. L’accessibilité des équipements oppose donc les bassins aux populations peu denses et aux contraintes géographiques fortes, aux bassins urbains ou aux paysages plus ouverts.

Dans la mesure où ils donnent une vision cohérente et simplifiée du territoire, les bassins de vie constituent un zonage pertinent dans la mise en œuvre de politiques publiques locales liées à la vie quotidienne des habitants. Les bassins de vie identifient clairement les concentrations d’équipements, véritables zones d’activité pour lesquelles de futures implantations peuvent être envisagées, car elles y trouveront le marché ou la fréquentation nécessaire à leur développement.

Néanmoins, dans un monde où les modes de distribution des services évoluent fortement, les politiques publiques visant à améliorer l’accessibilité des services ne peuvent se résumer au renforcement du pôle d’un bassin de vie. Il n’est pas la seule réponse à une localisation optimale de tous les équipements et des services au public.

BRUTEL C., LÉVY D., « Le nouveau zonage en bassin de vie de 2012 », Insee Première n° 1425, décembre 2012.

CGET–ONZUS, « L’offre d’équipements sportifs et les freins à la pratique sportive dans les ZUS », Rapport de l’Onzus, 2014.

ETD, « Services au public – Quel diagnostic territorial pour quelle stratégie locale ? », éditions ETD, novembre 2013.

HILAL M., « Temps d’accès aux équipements au sein des bassins de vie des bourgs et petites villes », Économie et Statistique n° 402, 2007.

INSEE, « Inventaire communal 1998 », Synthèses n° 52, 2001.

IRDES/DREES, « L’accessibilité potentielle localisée (APL) : une nouvelle mesure de l’accessibilité aux médecins généralistes libéraux », Questions d’économie de la santé n° 174, mars 2012.

LUO W., WANG F., « Measures of Spatial Accessibility to Health Care in a GIS Environment: Synthesis and a Case Study in the Chicago Region », Environment and Planning B : Planning and Design, Pion Ltd, London, vol. 30(6), pp 865-884, 2003.

SECK A.-M., « L’innovation dans la distribution des services : l’émergence du multicanal », Proceedings of the XVIIth International RESER Conference, Tampere (Finlande), septembre 2007.

Pour enregistrer un favori, vous devez avoir un compte personnel

Me connecter Créer mon compte personnel