Article

Share

Des territoires susceptibles d’être confrontés à de fortes tensions sur la ressource en eau

Ajouter à mes favoris

Des prélèvements dans les eaux de surface et les eaux souterraines sont effectués pour satisfaire les besoins des activités agricoles, industrielles, de production d’énergie et d’eau potable ; ils sont donc très dépendants du tissu économique.

En 2010, près de 61 % du total des prélèvements en eau relèvent du secteur de l’énergie. Toutefois, on estime que 93 % de ces prélèvements sont restitués aux cours d’eau dans lesquels ils ont été prélevés. L’agriculture prélève 11 % des volumes d’eau, et l’alimentation en eau potable près de 19 %. Les prélèvements d’eau potable sont plus importants dans les régions les plus peuplées et à forte fréquentation touristique, telles que l’Île-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur ou encore Rhône-Alpes.

Malgré une relative abondance des ressources en eau en France, certaines rivières et nappes sont confrontées à des déséquilibres ponctuels, saisonniers ou chroniques.
En effet, certains usages, et notamment l’irrigation, sont concentrés sur des périodes où la ressource est moins abondante, voire rare. La conjonction, en période printanière ou estivale, d’une forte demande et d’une faible disponibilité de la ressource peut donc conduire à de fortes tensions sur la ressource et à des restrictions d’usage.

CGDD-SOeS, « L’environnement en France », RéférenceS, octobre 2014.

CGDD-SOeS, « Bilan de la qualité de l’air en 2013 en France », RéférenceS, octobre 2014.

CGDD-SOeS, « L’occupation des sols », RéférenceS, juin 2010.

CGDD-SOeS, « Les Français et la biodiversité : une attention de plus en plus soutenue en dépit d’une connaissance encore diffuse », Le Point Sur n° 55, juin 2010.

CGDD-SOeS, « Données de synthèse sur la biodiversité », RéférenceS, mai 2010.

CGDD-SOeS, « La France vue par CORINE Land Cover : outil européen de suivi de l’occupation des sols », Le Point Sur n° 10, avril 2009.

Datar, « Rapport d’étude sur la Typologie des espaces ruraux et des espaces à enjeux spécifiques (littoral et montagne) par l’UMR CESAER (Inra/AgroSup Dijon), l’UMR ThéMA (Université de Franche-Comté/CNRS), l’UR DTM (Cemagref) et l’UMR METAFORT (AgroParisTech/ Cemagref/Inra/VetAgroSup) pour le compte de la Datar, novembre 2011 », synthèse dans Territoires en mouvement n° 7, 2012.

IAU-IdF, « Économie francilienne : quelle robustesse face à une inondation majeure », Note rapide n° 534, février 2011.

IAU-IdF, « Urbanisation et zones inondables : les risques encourus », Note rapide n° 557, juillet 2011.

ONCEA, « Panorama de la quantification de l’évolution nationale des surfaces agricoles », Rapport de l’Observatoire national de la consommation des espaces agricoles, mai 2014.

Pour enregistrer un favori, vous devez avoir un compte personnel

Me connecter Créer mon compte personnel