Accueil / Actualités / Fiche d'analyse #2 : les inégalités de revenus
Partager sur LinkedIn Partager sur twitter Envoyer à un ami Imprimer cette page Diminuer la police Police par défaut Augmenter la police

Fiche d'analyse #2 : les inégalités de revenus

Mis à jour le 05/10/2017 Fiche d'analyse #2 : les inégalités de revenus

Les fiches d'analyses de l'Observatoire des territoires

L'Observatoire des territoires constitue un corpus d'analyse sur les phénomènes géographiques qui structurent le territoire français (métropolisation, urbanisation, augmentation de la population, littoralisation). Présenté sous forme de fiches, il fournit une vision globale de l'état des territoires français et offre des clefs de lecture nécessaires pour appréhender les enjeux d'aménagement.

 

Fiche d'analyse #2 : les inégalités de revenus

La France se caractérise par un niveau de richesse plutôt élevé et les écarts de revenus entre les plus riches et les plus pauvres y sont plutôt contenus au regard de nombreux autres pays, de l’UE ou de l’OCDE. Ce constat général à l'échelle du pays est à nuancer selon les espaces. Alors que certaines régions de France métropolitaine* se distinguent par des niveaux de revenus globalement élevés (Ile-de-France), d'autres sont confrontés à la présence d'une pauvreté diffuse (Hauts-de-France, Occitanie). Par ailleurs, ces différences régionales se combinent à des différences très prononcées entre espaces urbains denses, couronnes périurbaines et territoires ruraux.

Dans les principaux pôles urbains du pays, le niveau de richesse global des populations cache en réalité de très forts écarts. Les très riches y côtoient les très pauvres. Le niveau de pauvreté (1er décile) dans ces grands centres urbains est bien plus prononcé que celui observé dans les couronnes périurbaines et peut s'apparenter à celui observé dans les territoires ruraux.
Parmi ces territoires situés en dehors des zones de fortes densités, certains sont cependant marqués par des spécificités locales (espaces frontaliers, régions de vignobles, lieux de villégiature prisés) qui concourent à en faire des territoires "atypiques" où les niveaux de richesse sont très élevés.

* Données non disponibles pour les territoires d’Outre-mer.

 

Consulter la fiche d'analyse #2 : les inégalités de revenus