Dynamiques territoriales

De nombreuses dynamiques productives et résidentielles sont à l’œuvre sur les territoires : compétitivité, attractivité, capacité à entreprendre et innover, niveau d’éducation de la population, qualification de la main d’œuvre, qualité de l’environnement et du cadre de vie, sécurité… Comment s’équilibrent en France et en Europe les forces de polarisation et de diffusion des activités et des populations ? Quel est l’impact des mobilités des personnes, des transports de biens, des communications, dans un contexte marqué par l’internalisation croissante des échanges et l’ouverture à la compétition internationale ?

Voir la sélection d'études de l'INSEE à composante territoriale

Date de mise à jour : 20/01/2016
Envoyer à un contact Imprimer cette page Diminuer la police Police par défaut Augmenter la police

Taux d'évolution annuel de la population estimée entre 2005 et 2015

Pour les années 1975, 1982, 1990 et 1999, les estimations de population au 1er janvier s'appuient sur les dénombrements issus des deux recensements de la population, dont les données sont ramenées au 1er janvier. Pour les années 2006 à 2013, les estimations de population proviennent du nouveau recensement. Les estimations de population par sexe et âge sont des pyramides « par génération », obtenues à partir de l'année de naissance au recensement et non de l'âge.

En dehors des recensements, le niveau de population et la pyramide des âges sont évalués annuellement à partir des statistiques d'état civil et d'une estimation du solde migratoire.

Au cours d'une année donnée, l'évolution de la population d'une zone géographique résulte en effet de deux facteurs : le solde naturel et le solde migratoire.

Chaque année, le solde naturel des régions et départements est déterminé grâce aux statistiques de l'état civil. L'état civil enregistre toutes les naissances selon le sexe des enfants et le lieu de domicile des mères. De même, il enregistre les décès, selon le sexe et l'âge du défunt, et leur lieu de domicile.

Les soldes migratoires des régions et départements échappent à toute procédure d'enregistrement. Ils doivent être estimés.

Le solde migratoire apparent se calcule par différence entre la variation de population entre deux années et l'excédent naturel (naissances - décès). Pour une zone donnée, ce solde apparent intègre le solde des migrations à l'intérieur de la métropole (solde interne) et le solde des migrations avec l'étranger (solde externe), mais aussi les écarts de qualité des recensements successifs.

Enjeu(x) : Démographie
Echelle : Départements - Régions - Régions 2016
Thèmes : Population
Année(s) :2005-2015
Couverture : France
Périodicité : Annuelle
Unité : en %
Producteur(s) : INSEE (RP)
Liens : Insee - Estimations de population