Dynamiques territoriales

De nombreuses dynamiques productives et résidentielles sont à l’œuvre sur les territoires : compétitivité, attractivité, capacité à entreprendre et innover, niveau d’éducation de la population, qualification de la main d’œuvre, qualité de l’environnement et du cadre de vie, sécurité… Comment s’équilibrent en France et en Europe les forces de polarisation et de diffusion des activités et des populations ? Quel est l’impact des mobilités des personnes, des transports de biens, des communications, dans un contexte marqué par l’internalisation croissante des échanges et l’ouverture à la compétition internationale ?

Voir la sélection d'études de l'INSEE à composante territoriale

Date de mise à jour : 06/10/2015
Envoyer à un contact Imprimer cette page Diminuer la police Police par défaut Augmenter la police

Typologie urbain/rural des régions européennes

Cette typologie mise au point par l’OCDE à partir de données fournies par Eurostat, vise à classer les régions européennes (NUTS3, ce qui correspond en France aux départements) selon leur densité de population. Elle se fait en quatre étapes.

La première étape identifie les communes rurales selon la densité de population. Une commune est dite rurale si sa densité de population est inférieure à 150 habitants au km².

La deuxième étape classe les régions selon la part de la population habitant des communes rurales. Ainsi, une région est :

- à dominante rurale, si plus de 50 % de la population habite une commune rurale;

- à dominante urbaine, si moins de 15 % de la population habite une commune rurale;

- intermédiaire, si de 15 % à 50 % de la population habite une commune rurale.

La troisième étape est basée sur la taille des centres urbains. Ainsi :

- une région classée dans la catégorie « à dominante rurale » est reclassée dans la catégorie « intermédiaire » si elle a un centre urbain d’au moins 200 000 habitants qui représente moins de 25 % de la population départementale;

- une région classée dans la catégorie « intermédiaire » est reclassée dans la catégorie « à dominante urbaine » si elle a un centre urbain d’au moins 500 000 habitants qui représente moins de 25 % de la population départementale.

Enfin une région à dominante rurale est qualifiée de « proche d’un centre urbain » si au moins la moitié de la population de la région habite à moins de 45 minutes en voiture d’un centre urbain d’au moins 50 000 habitants; sinon elle est qualifiée d’« éloignée ».

Enjeu(x) : Démographie
Echelle : NUTS III
Thèmes : Population
Année(s) :2007
Couverture : Union Européenne
Périodicité : Annuelle
Unité : Typologie
Producteur(s) : EUROSTAT - OCDE
Liens : Commission Européenne - Politique régionale
Commission Européenne - Politique régionale (Publications)