Dynamiques territoriales

De nombreuses dynamiques productives et résidentielles sont à l’œuvre sur les territoires : compétitivité, attractivité, capacité à entreprendre et innover, niveau d’éducation de la population, qualification de la main d’œuvre, qualité de l’environnement et du cadre de vie, sécurité… Comment s’équilibrent en France et en Europe les forces de polarisation et de diffusion des activités et des populations ? Quel est l’impact des mobilités des personnes, des transports de biens, des communications, dans un contexte marqué par l’internalisation croissante des échanges et l’ouverture à la compétition internationale ?

Voir la sélection d'études de l'INSEE à composante territoriale

Date de mise à jour : 27/10/2016
Enjeu(x) : Entrepreneuriat - S'adapter aux changements structurels de l'économie et répondre aux défis de la mondialisation
Echelle : Communes 2015 - Départements - Régions - Régions 2016 - Zones d'emploi 2010
Thèmes : Développement économique
Année(s) :2015
Couverture : France
Périodicité : Annuelle
Unité : en %
Producteur(s) : INSEE (SIRENE)
Liens : INSEE - Démographie des entreprises

Envoyer à un contact Imprimer cette page Diminuer la police Police par défaut Augmenter la police

ITDD - Taux de création d'entreprises

Le taux de création d’entreprises s’établissait à 15,6 % en 2011 en France. Les taux élevés concernent divers types de territoires, puisqu’il s’agit aussi bien de zones du sud de la France en croissance démographique rapide ou à vocation touristique affirmée que de zones à tissu économique dense, comme en Ile-de-France ou autour des plus grandes villes, ou encore de zones frontalières ou bien desservies en infrastructures de communication bénéficiant d’implantations d’entreprises extérieures. D’autre part, les taux de créations les moins élevés concernent des zones plus rurales ou moins dynamiques en termes démographiques.

Dans la plupart des zones d’emploi, les services et les commerces représentent actuellement les deux tiers des créations d’entreprises. Les taux de création d’entreprises sont généralement plus élevés dans le secteur de la construction, et sont plus faibles mais très disparates selon les territoires dans l’industrie. Les créations de nouvelles entreprises concernent avant tout le secteur de l’économie résidentielle, dont le développement est largement induit par la croissance de la population et le niveau des revenus locaux. Mais les territoires se distinguent aussi entre eux en termes de capacités à l’implantation de nouvelles entreprises dont le marché n’est pas nécessairement local.                                                  

 

Taux de création d’entreprises en 2011

 

Note : Le taux de création d’entreprises est le nombre de créations d’entreprises au cours d’une année, rapporté au nombre d’entreprises actives au 1er janvier de l’année considérée.

Source : Insee, Répertoire des entreprises et des établissements (Sirene)

 

Pour en savoir plus

http://www.insee.fr/ > Définitions et Méthodes > Définitions > Sirene

http://www.insee.fr/ > Thèmes > Entreprises > Démographie d’entreprises > Publications/France

http://www.insee.fr/ > Définitions et Méthodes > Zonages d’études > Zone d’emploi