Développement durable

Le développement durable est un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins. Comment prendre la mesure des différentes dimensions qu’englobe la notion de développement durable (développement économique, progrès social, protection de l’environnement) à l’échelon territorial ?

Voir la liste des indicateurs de développement durable.

Lire l'article "Des indicateurs du développement durable pour les territoires" de la Datar et du SOeS présentant la démarche et les indicateurs retenus.

Télécharger la publication CGDD-Datar (novembre 2011) "Indicateurs de développement durable pour les territoires" regroupant les 50 fiches-indicateurs.

Télécharger la publication Repères CGDD-Datar (janvier 2014) "Des indicateurs de développement durable pour les territoires"

Date de mise à jour : 10/09/2017
Enjeu(x) : Faire évoluer les pratiques de mobilité
Echelle : Aire urbaine/reste du département
Thèmes : Infrastructures de transport et de communication
Année(s) :2014
Couverture : France
Périodicité : Date du recensement de la population
Unité : en %
Producteur(s) : INSEE (RP)
Liens :

Envoyer à un contact Imprimer cette page Diminuer la police Police par défaut Augmenter la police

ITDD - Part et évolution des déplacements domicile-travail en transports en commun et en voiture

 

En 2010, 70 % des actifs de France métropolitaine utilisent leur voiture pour aller travailler. Cette proportion a diminué d’un point et demi entre 1999 et 2010. La part des déplacements domicile-travail effectués en transports en commun a progressé de 3 points et représente, en 2010, 15 % des déplacements domicile-travail. Les 15 % des actifs restants se déplacent à pieds ou en deux roues. Le recours à la voiture ne recule significativement que dans les grandes agglomérations, tandis qu’il se maintient ou progresse encore dans les zones moins desservies par les transports en commun.

La part des déplacements en voiture a progressé de 6 points de 1999 à 2010 dans les espaces en dehors des aires urbaines, au détriment des déplacements en deux-roues ou à pieds. Dans ces zones, les déplacements en transports en commun représentent une part insignifiante des déplacements, du fait de la faiblesse de l’offre. En revanche, dans les aires urbaines, la part des déplacements en voiture a reculé de 3 points au profit des transports en commun.

La croissance généralisée de l’emploi entre 1999 et 2010 est allée de pair avec la poursuite de la dissociation croissante entre le lieu de résidence et le lieu de travail et par conséquent une augmentation des déplacements et des distances. En 2010, 64 % des actifs travaillaient en dehors de leur commune de résidence, contre 52 % en 1999.

 

 Variation de la part des déplacements domicile–travail en voiture entre 1999 et 2010

Note : Evolutions entre 1999 et 2010 de la part des actifs se déplaçant pour aller travailler, principalement en voiture, selon le lieu de résidence des actifs, par aire urbaine et reste du département.

Source : Insee, RP 2010

 

Pour en savoir plus

 

http://www.insee.fr/ rubique Thèmes > Territoire > Régions, départements et villes de France > Une illustration des usages du recensement : les déplacements domicile-travail, janvier 2013

 

 

http://www.insee.fr/ rubrique Publication Insee Première n° 1 252 

 

http://www.insee.fr/ 

rubrique Publication Insee Références « France,portrait social » – Édition 2009