Local dynamics

Local territories are teeming with productive and residential dynamics: competitiveness, attraction, capacity for innovation and enterprise, the population’s level of education, skilled labour, quality of environment and living conditions, security, etc. How can this clustering of economic activities and populations be more evenly distributed in France and Europe? What impact do the mobility of people and goods and modes of communication have in a climate of increasingly global exchanges and liberalised markets?

Date de mise à jour : 10/09/2017
Envoyer à un contact Imprimer cette page Diminuer la police Police par défaut Augmenter la police

Variation annuelle de la population due au solde migratoire apparent

L'analyse de l'évolution de la population d'un territoire repose sur l'égalité qui suit :

Variation totale de la population = solde naturel (naissances − décès) + solde migratoire (entrées − sorties)

Dans cette égalité, le solde migratoire est estimé indirectement par différence entre la variation totale et le solde naturel. Ce solde migratoire est donc altéré des imprécisions sur la variation totale de population, tenant aux défauts de comparabilité entre deux recensements (évolutions de concepts de population et inégale qualité). Il est donc qualifié de solde migratoire « apparent » afin de garder en mémoire la marge d'incertitude qui s'y attache.

Le solde migratoire apparent est calculé pour chaque période intercensitaire. Il est exprimé en valeur annuelle pour permettre les comparaisons entre périodes dont les pas de temps sont différents.

Enjeu(x) : Démographie - Attractivité - Mobilité
Echelle : Bassins de vie 2012 - Communes 2015 - Départements - Régions - Régions 2016 - Unités urbaines - Zones d'emploi 2010
Thèmes : Population
Année(s) :1968-1975 / 1975-1982 / 1982-1990 / 1990-1999 / 1999-2009 / 2009-2014
Couverture : France
Périodicité : Date du recensement de la population
Unité : en nombre d'habitants
Producteur(s) : État civil - INSEE (RP)
Links : INED - Démographie