Local dynamics

Local territories are teeming with productive and residential dynamics: competitiveness, attraction, capacity for innovation and enterprise, the population’s level of education, skilled labour, quality of environment and living conditions, security, etc. How can this clustering of economic activities and populations be more evenly distributed in France and Europe? What impact do the mobility of people and goods and modes of communication have in a climate of increasingly global exchanges and liberalised markets?

Date de mise à jour : 04/02/2016
Envoyer à un contact Imprimer cette page Diminuer la police Police par défaut Augmenter la police

Valeur ajoutée régionale par branches d'activité

La valeur ajoutée est la différence entre la valeur des biens ou services produits par une entreprise ou une branche et celle des biens et services utilisés pour la production, dite des « consommations intermédiaires ».

Pour la métropole, l'estimation des valeurs ajoutées régionales des branches marchandes (hors agriculture et finances) repose, en base 2010, sur l'utilisation des fichiers des comptes des entreprises intégrés dans le nouveau dispositif d'Élaboration des Statistiques ANnuelles d'Entreprises (ESANE) et des données issues de CLAP (Connaissance Locale de l'Appareil Productif) qui est chargé de localiser l'ensemble de l'activité économique au travers des effectifs et des rémunérations des établissements. Les comptes des entreprises permettent de calculer une valeur ajoutée pour chaque entreprise qui est ensuite régionalisée au prorata de la masse salariale de chaque établissement (données CLAP). Les valeurs ajoutées des établissements sont ensuite agrégées par secteur d'activité et région. Par souci de cohérence avec la comptabilité nationale, la somme des VA régionales de chaque branche est ajustée sur la valeur ajoutée métropolitaine fournie par les comptes nationaux.

Par nécessité de simplification, on assimile les secteurs d'établissement à des branches. Les travaux se font en A17 * région.

Les branches non marchandes (et la partie non marchande des branches qui sont en partie marchande et en partie non marchande, telles que la santé, l'enseignement) ainsi que l'agriculture, les activités financières et d'assurance et les loyers imputés font l'objet de traitements spécifiques ; la méthode décrite plus haut ne peut être appliquée car la source ESANE ne couvre pas ces champs d'activité. La valeur ajoutée de l'agriculture est régionalisée à partir d'indicateurs établis par le Ministère de l'agriculture ; les loyers imputés (loyer que les propriétaires occupants se verseraient à eux même) à partir des valeurs locatives des logements concernés. Pour les autres branches, les valeurs ajoutées métropolitaines sont ventilées par région au prorata des rémunérations brutes de CLAP.

Les valeurs représentées ici sont semi-définitives. Tous les montants sont à prix courants et sont en totale cohérence avec les comptes France entière.

La valeur ajoutée régionale totale correspond à la somme des valeurs ajoutées des 17 branches de la Nomenclature des activités économiques qui la compose. Elles sont ici regroupées en 5 branches : agriculture, industrie, construction, tertiaire marchand et tertiaire non marchand, accessibles dans l'outil de cartographie interactive.

Enjeu(x) : Production
Echelle : Régions
Thèmes : Développement économique
Année(s) :2013 semi-définitives
Couverture : France
Périodicité : Annuelle
Unité : en millions d'euros
Producteur(s) : INSEE
Links :
Insee - PIB
Insee - Valeur ajoutée régionale